La motivation se caractérise par des raisons ou des intérêts qui poussent un individu à agir. La motivation permet de déclencher une action, mais aussi de la maintenir dans le temps. Sydologie nous présente différentes théories pour que les formateurs puissent aider leurs apprenants à conserver leur motivation lors des formations.

 

Satisfaire le besoin des apprenants


Pour comprendre la notion de besoin, il faut se replonger en 1943 quand Abraham Maslow publie sa théorie sur les besoins des personnes. Il classe ces besoins en 5 catégories. En bas de la pyramide, il place les besoins psychologiques et primaires comme par exemple manger et dormir. Ensuite, il place les besoins de protection, de sécurité. Puis les besoins sociaux suivis des besoins de reconnaissance. Enfin, en haut de la pyramide se trouvent les besoins d’accomplissement comme par exemple le développement de son potentiel.

Grâce à cette théorie on peut comprendre comment satisfaire le plus de besoin en formation. Pour cela il faut créer un environnement de travail sans stress, créer des groupes pour faciliter l’interactivité et donc répondre aux besoins sociaux !

 

Rendre l’apprentissage plus intéressant 


Selon Hackman et Oldham, il existe 4 caractéristiques qui motivent les gens à travailler. Tout d’abord, il faut que le formateur propose des activités faisant appel à plusieurs compétences. Il faut également que la tâche soit importante, c’est-à-dire qu’il faut que l’élève comprenne ce que la tâche va lui apporter. 

L’autonomie est également importante. L’apprenant se sent alors maître de son apprentissage. 

La dernière étape et pas des moindres : le “feed-back” ! C’est l’étape la plus importante. L’apprenant doit connaître ses résultats et doit être informé sur les conséquences de ces derniers. 

En formation, il faut donc que le formateur casse la routine. Des exercices plus épanouissants et permettant d’utiliser plusieurs compétences sont les bienvenus !

 

Assurer l’équité entre les apprenants


Lors des formations, il faut bien évidemment éviter les différences et les injustices entre les apprenants. Il faut échanger avec tout le monde ! Ne laissez personne de côté et apprenez à connaître le niveau de vos apprenants. Lors de vos exercices par exemple vous pouvez, proposez différents niveaux. Ainsi, chaque apprenant pourra réaliser les différents travaux à son propre rythme.  

La théorie de l’équité est née grâce à Adams. Selon lui, un comportement jugé injuste nuit fortement à la motivation. Ce comportement va même jusqu’à démotiver certaines personnes.

 

Aider l’apprenant à se sentir compétent 


L’impuissance apprise est un concept psychologique  inventé par Martin
Seligman. Il s’agit de la perte de confiance en ses capacités à réussir en mobilisant ses efforts suite à des échecs répétés. En formation, pour éviter ce phénomène, il faut que le formateur aide ses formés à se sentir compétent. Pour cela, il existe 3 théories qu’il peut mettre en place. 

La première est la théorie de Locke qui consiste à fixer des objectifs. Il définit les caractéristiques des objectifs pour que la motivation soit plus importante. Pour lui, un objectif doit donc être clair, difficile mais réaliste, accompagné d’un soutien, établi avec l’aide d’un formé et enfin accompagné d’une récompense. 

La seconde consiste à renforcer le lien entre les efforts et la performance : pour Victor Vroom, la motivation dépend de 3 facteurs qui sont l’attente, l’instrumentalité et la valence. En formation, cela se traduit par un retour sur les résultats des apprenants. Il faut également indiquer le niveau de difficulté des exercices. Ils seront donc conscients de l’effort et du travail à fournir pour réussir cet exercice. 

Enfin, Deci et Ryan ont développé une théorie basée sur le besoin des individus à se sentir compétents et/ou de pouvoir évoluer pour se sentir motivés. Selon eux, 3 critères font qu’un individu se sent compétent : s’il se sent capable d’accomplir une tâche, de contrôler sa capacité d’apprentissage et de devenir compétent. On peut faire en sorte de conserver cette motivation lors des formations en proposant des activités de groupe ou en autonomie. Pourquoi pas également proposer des tâches qui impliquent plusieurs compétences.

 

Pour aller plus loin


Nous vous invitons à lire ce Livre Blanc pour en savoir plus sur la motivation ainsi que sur les théories pouvant être utilisé en formation. N’hésitez pas à le télécharger ici : 
Livre Blanc Sydologie.

 

On vous invite également à découvrir notre article sur l’animation des formations à distance pour en savoir plus les meilleures techniques à utiliser !